Dispositif de casemanagement

Actualités COVID 19

  • Le dispositif de Casemanagement reste accessible par téléphone et par mail du lundi au vendredi de 9h à 17h.
  • Les réunions de concertation s’organise en première intention par visioconférence (Zoom, Skype, …).
  • Suite aux mesures de dé-confinement, l’organisation des réunions en présentiel reprend progressivement en fonction des situations.
  • Ces modalités peuvent être réévaluées en fonction des communications des autorités.

Qu’est-ce que le dispositif de casemanagement?

Le dispositif de casemanagement est un outil de concertation mis en place pour faciliter et répondre au mieux à des demandes spécifiques. Lorsque les précédentes concertations ont été insuffisantes et aboutissent à une impasse.
L’esprit de celui-ci est de donner une place centrale au jeune et à son entourage dans le respect et la bienveillance de chacun mais aussi, dans un principe de subsidiarité, de confier les actions à mener aux intervenants de première ligne.

Pour quelles valeurs ajoutées?

S’il n’est pas nouveau de se concerter entre partenaires du réseau, le dispositif de casemanagement a pour objectif de rendre ces rencontres plus efficaces grâce à différents atouts :

  • Un accompagnement sur le plan méthodologique et administratif par un intervenant du Réseau Santé Kirikou.
  • Relier chaque concertation du dispositif par l’élaboration d’un « réservoir d’expérience » profitable à tous.
  • Anticiper et éviter les décisions unilatérales qui mettent à mal le réseau du jeune et sa trajectoire de soin.
  • Élargir les concertations en impliquant toutes les personnes qui gravitent autour de l’enfant/adolescent à participer à l’innovation de sa trajectoire de soin .
  • Une possibilité d’obtenir une aide financière pour réaliser une action du plan de soin.

Concrètement ?

  • Pour qui ?
    Un jeune en souffrance psychique avérée dont la mise en place du plan de soin n’atteint pas les résultats escomptés et nécessite que les partenaires du réseau de l’enfant/adolescent innovent.
    Ces rencontres se feront avec un minimum de 3 personnes dont au moins un acteur de la santé mentale.
  • Où ?
    L’accompagnement et le soutien s’organisent sur le territoire de la province de Namur.
  • Qui peut prendre l’initiative ?
    Tout partenaire impliqué peut initier une concertation ainsi que le jeune et sa famille.

Prise de contact :
Pour introduire une demande et/ou une information éventuelle veuillez vous adresser à Mesdames Laetitia Gailly (0472/91.56.04) et Cindy Barette (0471/59.28.92) ou par mail : casemanagement@kirikou.be

Prospectus de présentation à télécharger ci-dessous